Atelier lecture


L’atelier lecture informe ses adhérents : Le livre à lire pour le mercredi 15 février sera “La délicatesse” de David Foenkinos

 “Un jour avant le bonheur” d’Erri Luca est reporté au 21 mars ceci pour disposer de l'édition de cet ouvrage en livre de poche.


 
     Les personnes intéressées peuvent toujours nous rejoindre, 14h - 17h, salle Amérique (sauf avis contraire le jour même) au CCS de Tulle,
troisième mercredi du mois.




    Les ouvrages retenus le 21 septembre dernier pour nos prochains rendez-vous : octobre, la ferme des animaux de George Orwell à comparer aux fables de Jean Anglade et novembre, Pavillon d'or de Mishima. Avec cet ouvrage, nous abordons un auteur japonais.




Voici un compte-rendu succinct de l'ouvrage présenté en mars : Indignation  de Philip Roth

    Indignation est l'histoire de Markie, Marcus Messner, héros sous morphine. Celui qui parle, dont on parle, celui-là est passé. Sa vie d'étudiant en 1951 dans une Amérique bien pensante nous explose ligne après ligne. Lui se rassure comme il peut, il veut échapper au chemin tout tracé sans avenir de ces jeunes qui ont avant lui servi de chair à canon et se démène, sûr de son potentiel intellectuel, esprit ouvert au monde, pour réussir ses études supérieures, accomplir un parcours sans faute . Au long de ce roman dont l'issue est connue dès les premiers mots, Philip Roth nous démontre comment le plus petit des faux-pas peut avoir des conséquences tragiques.

    Indignation est de ces livres qui laissent une empreinte profonde, remuent mine de rien, interrogent sur ce que nous sommes, humains, esprits farouches ou moutonniers, simple oiseau de passage...


Compte-rendu de la réunion de l'atelier lecture du 16 février 2011

    Patricia Castoul nous a présenté la biographie et les ouvrages de Tatiana de Rosnay écrivain bilingue, puis son ouvrage Elle s'appelait Sarah dont la génèse est dans ses titres précédents (notamment les murs) et la trame historique la rafle du Vél d'hiv a fait l'objet d'un développement et de questionnements sur l'attitude de la France (l'opération vent printanier pour nommer cette vaste entreprise de rafle déportation et extermination orchestrée par le pouvoir en place : le 16 juillet 1942, 13 152 hommes, femmes et enfants furent arrêtés, internés et déportés) , la responsabilité individuelle et le sens civique.

    La peur, les blessures du passé, le poids du silence, la honte, les secrets de famille.

    Ce roman de 2006, Elle s'appelait Sarah, traduit de l'anglais, dont le titre original est Sarah's key, met en parallèle deux histoires : l'une se déroulant lors de la rafle du Vélodrome d'Hiver, à Paris en 1942 et l'autre en 2002.

    Cette dernière relate l'enquête de Julia Jarmond, journaliste américaine mariée à un Français et vivant à Paris dans les années 2000, sur cet évènement-clé de la Shoah en France, à l'occasion de son soixantième anniversaire.

    Le roman raconte dans la première partie en parallèle l’histoire de Julia et celle de Sarah, fillette juive de 10 ans, déportée en 1942.

    Julia étudie cette période qu'elle connaît peu, et va être amenée à fouiller le passé de sa belle-famille française et à rechercher les traces de Sarah.

    Lors de la rafle, Sarah a caché dans un placard, fermé à clé, son petit frère, lui promettant de revenir le chercher - elle garde sur elle la clé du placard (d'où le titre original en anglais, La clé de Sarah, avec pour key le même double sens qu'en français). Mais la petite fille se retrouve prisonnière des jours, avec des milliers d'autres personnes, au Vélodrome d'hiver, puis déportée à Beaune-la-Rolande.

C'est un livre bien construit, pas marrant, triste mais utile, excellent pour certains, lu d'une traite, du rythme du suspens... cet ouvrage a fait l'unanimité 

        Proposition de titres pour les mois suivants :

La tante Julia et scribouillard de Mario Vargas Llose*

Le trottoir au soleil de Philippe Delerm

d'auteurs :

François Nourissier

Colette

        L'ouvrage Entre ciel et terre  de Jon Kalman Stefansson  n'étant pas disponible sa présentation est reportée au mos de mai.  C'est donc Indignation de Philip Roth qui est proposé à la lecture le mercredi 16 mars, lieu habituel : CCS de Tulle.